Rechercher

Spécial confinement #4: Faire face au confinement

Tu préfères avoir la version en vidéo? Pas de souci, c'est par ici: IGTV


Depuis le mois de février, nos vies ont été bouleversées. Ce que la plupart d’entre nous prenaient pour une crise passagère s’est installée sur la durée. Après le choc du premier confinement au mois de mars, les contraintes se sont enchainées : port du masque, restrictions, fermeture des lieux de divertissement, couvre-feu, reconfinement, etc. L’avenir est flou et il est très compliqué de se projeter mais alors comment faire pour traverser cette période sereinement ?


LES FAITS

La santé mentale des français n’a jamais été aussi chaotique. En effet, selon une étude menée par la Fondation Jean Jaurès, les confinements peuvent entrainer une importante hausse du nombre de dépressions et des idées suicidaires. 20% des français auraient penser à se donner la mort depuis le début de l’année. Bref, les gens ne vont visiblement pas très bien et le marché de l’emploi ne risque pas d’arranger les choses. Parallèlement, n’oublions pas que le chômage touche essentiellement les jeunes, beaucoup plus fragiles.



COMMENT S’EN SORTIR MORALEMENT ?

Il existe plusieurs solutions comme voir un spécialiste ou de façon moins radicale faire de la méditation mais il y a surtout plusieurs vecteurs d’espoir pour notre avenir car cette crise ne durera pas éternellement. On pourrait même espérer que le monde change pour le mieux avec une prise de conscience écologique et une décroissance (c’est du moins ce que pensent certains analystes). Alors parce que (vous commencez à vous en apercevoir), on aime bien les petites listes et les classements, voici un Top 5 des éléments qui nous disent que demain sera meilleur :


5- Tout le monde a vécu la même chose

Il s’agit de la première crise mondiale majeure depuis la seconde guerre mondiale. Tout le monde en a parlé et a traversé des épreuves. Selon certains psychologues, ceci amène les gens à mieux se comprendre et renforce l’esprit d’unité. Nous avons d’ailleurs vu de beaux gestes d’espoir durant ces derniers mois. On pense notamment à tous les artistes ayant offert des concerts sur les réseaux, ces restaurants qui se sont mobilisés pour venir en aide à ceux qui en avaient le plus besoin ou encore l’évènement de charité de Lady Gaga. D’ailleurs, on observe aujourd’hui que les gens sont beaucoup plus aptes à parler à des inconnus, même pour une banale discussion.


4- Le retour de l’humain au centre du management

De nombreux managers étaient contre le télétravail - persuadés que leurs employés ne feraient rien depuis chez eux - certains avaient également un besoin de contrôle sur toutes les activités de leurs équipes. Avec le premier confinement, ils ont dû accorder de la confiance à leurs équipes et cela semble avoir fonctionné. Les diverses études démontrent que la majorité des cadres dirigeants ont changé d’avis sur le télétravail. La confiance a payé et dans la plupart des cas, l’expérience s’est avérée positive.


3- Le secteur de la communication recrute en masse après les crises

« Le secteur de la communication est le premier touché par les crises mais aussi le premier qui recrute lors d’une relance économique » nous confie une spécialiste en média. Alors, si actuellement les étudiants en communication, marketing et dans la moindre mesure commerce sont (à juste titre) inquiets, il faut savoir rappeler que ces secteurs suivent les tendances de consommation. De plus, l’envie de consommer des populations sera important après la crise.


Si le monde de l’évènementiel est fortement touché et que beaucoup d’entreprises ne s’en sortiront pas, la consommation d’évènements culturels va exploser à la fin de la crise et (paradoxalement) de nouvelles sociétés émergeront. Les dirigeants de Livenation (principal tourneur mondial) sont très optimistes par rapport aux retours des gens dans les salles et festivals, ils confient que la plupart des acheteurs ne se font pas rembourser leurs billets mais attendant les reports tandis que plus de 90% des habitués retourneront immédiatement en concert une fois un vaccin trouvé. La tendance semble être la même dans le secteur du tourisme. Des nouvelles plutôt positives même si les prochains mois seront compliqués avec des plans de licenciement massif avant un retour à la normale.



2- À Wuhan on va en boîte et en festival

À Wuhan la vie a repris. La seule différence avec avant ? Les gens ont une tendance à plus porter le masque et certains restaurateurs n’ont jamais vu autant de clients. Au delà de ça, dans les boites de nuit, des centaines de personnes affluent, les festivals réunissant des dizaines de milliers de personnes se déroulaient il y a quelques semaines, bref l’épidémie semble lointaine et aucun cas n’a été détecté depuis des semaines.

De quoi redonner de l’espoir aux européens frappés de plein fouet par cette seconde vague avec des épidémiologistes qui évoquent déjà la 4ème puis la 5ème…


1- Vaccins et tests, la vie normale nous appelle

Plusieurs vaccins sont en phase finale de test. On peut espérer avoir des premiers vaccins à grande échelle au printemps, ce qui nous permettrait d’envisager sereinement de belles vacances cet été. Alors plutôt Maldives ou Creuse ?


En même temps, on teste de plus en plus vite avec des méthodes moins coûteuses. Des tests aux entrées de grands événements sont évoqués régulièrement. De quoi retrouver une partie de la vie post-covid avant d’y revenir définitivement. Le tout en relançant certains secteurs qui souffrent depuis déjà bientôt un an !



Bon courage et bon confinement ! Retrouvez tous nos conseils pour mieux vivre ce confinement sur notre Instagram @slasherjob et sur notre TikTok @ArthurSLASHER.


#slashernews #Covid #coronavirus #déprime #vaccin


Slasher est membre de la French Tech

Formulaire d'abonnement